OMICRON Magazine

Magazine | Numéro 1 2022 14:53:30 14:54:00 14:54:30 14:55:00 14:55:30 14:56:00 14:56:30 0 50 100 150 200 0 50 100 150 250 200 300 350 400 14:57:00 14:57:30 14:58:00 1 2 3 VPhPh (kV) VPhG (kV) VPhPh-ATF = ø 407 kV PhA-G PhB-G PhC-G à Lippendorf a été effectué en 40 secondes environ. Pour équilibrer les opérations de commutation lors des étapes suivantes du test, le mode de fonctionnement du système d’excitation du générateur a été commuté sur « Contrôle automatique de la tension » (point temporel 1). La chute de tension qui s’en est suivie est due au fait que tous les signaux n’ont pas été mis à jour dans le contrôleur lorsque le mode de fonctionnement a été modifié. Il a fallu passer au mode de fonctionnement « Contrôle manuel du courant de magnétisation » et augmenter à Après une panne du réseau de transport, l’alimentation électrique doit être rétablie rapidement et efficacement. En octobre 2020, une stratégie alternative de restauration du réseau utilisant un réseau de démarrage a été utilisée dans un réseau îloté préparé par le gestionnaire de réseau de transport allemand 50Hertz dans le cadre d’un essai pilote. Dans la première partie de l’article de l’édition 2/2021, nous vous avons présenté la situation initiale et la préparation de l’essai. Vous pouvez maintenant en savoir plus sur le déroulement de l’essai pratique, les résultats inattendus et les connaissances acquises. Rampe ascendante jusqu’à la tension nominale Dans la première partie de l’essai de restauration du réseau, le réseau d’essai hors tension a été augmenté en continu, compte tenu du volume d’eau disponible dans la centrale à accumulation par pompage de Goldisthal. Ce faisant, la tension du générateur a été augmentée pour passer de 0 kV à 18 kV de tension nominale en mode de fonctionnement « Contrôle manuel du courant de magnétisation ». La courbe de tension résultante dans le poste d’Altenfeld est visible sur la Figure 1. Comme prévu, le démarrage continu de la tension sur le site de la centrale Figure 1 : Courbe de tension dans le poste d’Altenfeld ; rampe ascendante de la tension du générateur. « Le changement initial du mode de fonctionnement du système d’excitation devrait se produire avec un certain délai dans le futur, afin qu’il ne doive pas quitter son état de fonctionnement stable. » La première partie de l’article traitait de la situation initiale et de la préparation de l’essai. Scannez le code QR ou consultez : omicronenergy.com/reseaux-de-demarrage Vous avez manqué la première partie ? 31

RkJQdWJsaXNoZXIy NTkxNzY=