OMICRON Magazine

Imaginez le scénario suivant : par une chaude journée, John effectue des tests sur site de transformateurs de tension. Il a travaillé toute la matinée en injectant 1 400 V dans les bornes HT de plusieurs transformateurs de tension et en prenant des mesures secondaires avec la boîte de dérivation, les bornes de relais et d’autres équipements en aval. Il a répété ces tests pendant des heures en utilisant la fonction Carte Quick du CPC 100. Alors qu’il termine la dernière série de mesures, il retourne vers le transformateur de tension pour déconnecter la pince, mais ne se rend pas compte qu’une tension est toujours appliquée par le CPC 100. Il entre en contact avec la haute tension et reçoit un choc mortel. De telles erreurs se produisent très rapidement parce que les sens humains ne peuvent pas détecter les dangers électriques, qui restent donc invisibles. Comme pour la plupart des accidents, de nombreux facteurs favorisent leur apparition. Dans ce cas, les cinq règles de sécurité n’ont pas été respectées, les voyants d’état rouge/vert du CPC 100 n’ont pas été observés et John a effectué des tâches dangereuses sans l’aide d’un collègue. Il était probablement fatigué après une longue et chaude journée passée à effectuer des tests répétitifs. Chez OMICRON, nous nous efforçons de fabriquer les meilleurs produits et nous cherchons constamment à améliorer nos appareils et notre travail. La sécurité est l’une de nos plus grandes priorités et nous implémentons toujours de nouvelles fonctionnalités qui réduisent les risques. Nous sommes fiers d’annoncer le lancement de deux nouvelles fonctionnalités du CPC 100 présentes dans la dernière version du logiciel PTM 5.00 : Temporisation 2 kV dans Quick et Rapid Fault Sense (RFS). Compte tenu de ses caractéristiques de sortie uniques, ces fonctions sont adaptées au milieu de travail spécifique dans lequel le CPC 100 est utilisé. La temporisation 2 kV dans Quick est facile à expliquer : le CPC 100 mettra fin à l’injection haute tension dans la carte de test Quick après un délai de 10 secondes. Cette limite de temps peut être définie par l’utilisateur et désactivée si nécessaire ; elle se réinitialise à chaque redémarrage. Cela peut contribuer à la sécurité lorsqu’un utilisateur est distrait et ne se rend pas compte de la situation. En résumé : RFS est un superviseur de sortie qui peut détecter les changements de sortie et déclencher une mise hors tension immédiate du CPC 100. Cependant, il faut un peu plus d’informations pour décrire son fonctionnement. La norme CEI TS 60479-2 nous donne une idée générale de la vitesse à laquelle l’appareil doit être éteint pour réduire efficacement le risque de fibrillation du cœur. En supposant, par exemple, qu’il y ait un courant corporel de 1 ampère lors d’un accident, l’appareil doit s’éteindre en moins d’une milliseconde pour maintenir le risque à un niveau raisonnablement bas. Pour comparaison : les dispositifs à courant résiduel standard se déclenchent généralement en quelques dizaines de millisecondes et nécessitent des circuits supervisés supplémentaires pour être isolés de la terre. Ils sont trop lents pour les courants corporels élevés, et de nombreuses applications du CPC 100 nécessitent une connexion directe à la terre. Il nous fallait donc penser différemment. Concevoir un système capable de répondre à ces exigences est un immense défi technique. Cependant, la fonction RFS peut être capable de répondre à ce problème car elle permet de détecter les défauts en quelques centaines de microsecondes. PTM 5.00 AJOUTE DE NOUVELLES FONCTIONS DE SÉCURITÉ AU CPC 100 « Comme il s’agit de deux fonctions logicielles, pratiquement tous les CPC 100 peuvent être mis à jour immédiatement, avec la mise à jour vers PTM 5.00. Assurez la sécurité ! » 28

RkJQdWJsaXNoZXIy NTkxNzY=