Votre appareil de test de disjoncteurs peut-il le faire ?

Testez facilement les disjoncteurs de tous niveaux de tension


Plus de 1 000 clients sur les cinq continents profitent des nombreux avantages du CIBANO 500. L’appareil permet de réaliser efficacement toutes les mesures de disjoncteur importantes, comme les temps de réponse, les résistances de contact statique et dynamique, le déplacement, le courant bobine ou le courant moteur, sur des disjoncteurs de tous niveaux de tension. Ses capacités étendues et ses méthodes de test efficaces pour tester les disjoncteurs haute tension sont bien connues. De plus, grâce à sa source de tension/courant interne, il peut également vérifier les qualités de fonctionnement d’un disjoncteur lors de conditions particulières, telles que la surtension, la sous-tension ou une faible alimentation CC.

Dans cet article, nous démontrons ce que peut faire le CIBANO 500 lors des tests de disjoncteurs moyenne ou basse tension, que d’autres appareils de test ne peuvent pas. Le CIBANO 500 est un appareil qui permet de tester facilement les disjoncteurs sans bobine de fermeture et de vérifier la fonction de déclenchement par manque de tension ou la fonction de déclenchement par surintensité de vos disjoncteurs.

 

Le test de déclenchement par manque de tension du CIBANO 500 déterminera la tension en dessous de laquelle la bobine à manque tension déclenchera le disjoncteur. Grâce à la source de tension interne intégrée dans le CIBANO 500, ce test est très simple à effectuer. Avec le disjoncteur en position ouverte, le CIBANO 500 commence le test en alimentant la bobine à manque tension avec sa tension nominale, après quoi il ferme le disjoncteur et commence à diminuer par palier la tension envoyée à la bobine à manque tension jusqu’à ce que le disjoncteur se déclenche.

Tout comme pour le test de minimum de tension, le test de déclenchement par surintensité utilise la source interne du CIBANO 500. Configuré comme source de courant, le CIBANO 500 peut créer en interne une rampe d’impulsion et augmenter le courant jusqu’à ce que la bobine de surintensité déclenche le disjoncteur.

En créant un test de temps de réponse plus long, pour avoir le temps de fermer manuellement le disjoncteur, l’état des contacts principaux et le déplacement sont analysés. Avec la fonction de mesure des temps basée sur le mouvement, le point de référence est ensuite déplacé au début de la courbe de déplacement et permet donc d’utiliser ce point précis comme référence pour le calcul de la durée de fermeture.

Discover More OMICRON Coverstories

Read OMICRONs Paper of the Month

Contactez-nous

Besoin de plus de détails ? Obtenir une offre ?
Demande de démonstration ?


Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur.
Merci de mettre à jour votre navigateur ou d’utiliser un autre navigateur pour afficher cette page correctement.
×