Rencontre avec Fabian Oettl – Notre chef de produit pour machines tournantes

21 juin 2017

Fabian Oettl est notre de produit des tests et de la surveillance pour machines tournantes. Nous l’avons récemment interrogé sur son travail, l’importance des tests des machines et la façon dont OMICRON aidait au quotidien les ingénieurs dans l’évaluation de l’état et de la fiabilité des machines.

En quoi des tests électriques réguliers des machines tournantes sont-ils si importants ?

FO : Pendant les tests de réception en usine et la mise en service, les tests électriques vérifient le matériel et la qualité des performances des machines. Pour les gestionnaires de réseaux publics et dans les installations industrielles, les tests électriques et la surveillance des DP permettent aux ingénieurs d’empêcher les arrêts imprévus coûteux, gérer les ressources et planifier les intervalles de maintenance plus efficacement pour les machines en service. Enfin, les prestataires de service utilisent les tests électriques et la surveillance des DP pour vérifier si les machines ont été correctement réparées et assurer une stabilité à long terme.

Existe-t-il des tendances spécifiques expliquant l’importance des tests des machines tournantes ?

FO : Le marché a connu une augmentation des tests et de la surveillance des DP au cours des dix dernières années. Cela s’explique en partie par le fait que le comportement en service des machines a changé, par exemple avec un plus grand nombre de démarrage et d’arrêts annuels. Cela les expose à un niveau de tension plus important que celui pour lequel elles ont été conçues. De plus, les machines ont été économiquement rationalisées, tant au niveau thermique, électrique que mécanique, à tel point qu’il reste très peu de marge lors de l’exploitation. Enfin, les prix du marché contraignent l’opérateur à passer d’une maintenance basée sur le temps à une maintenance plus optimisée basée sur l’état.

Quels types de tests OMICRON propose-t-elle pour les machines tournantes ?

FO : Nous proposons des tests électriques des enroulements et de l’isolation des enroulements des stators et des rotors dans les machines tournantes. Cela va du simple test de la résistance d’enroulement aux mesures de capacité et de facteur de puissance/dissipation, ainsi qu’à l’analyse plus complexe des décharges partielles.

Sur quels types de machines tournantes ces tests électriques
sont-ils réalisés ?

FO : En principe, sur toutes les machines. Des moteurs basse tension aux très gros générateurs hydrauliques d’un diamètre intérieur de plus de 15 mètres, voire aux turbo-générateurs de centrales nucléaires d’une tension nominale maximale de 27 kV. Les tests des moteurs industriels haute tension deviennent aussi de plus en plus importants, car un arrêt imprévu de ces machines interrompt toute la ligne de fabrication dont elles font partie.

Lisez la suite de l’interview235 kB

"Les tests électriques et la surveillance des DP permettent aux ingénieurs d’empêcher les arrêts imprévus coûteux, gérer les ressources et planifier les intervalles de maintenance plus efficacement pour les machines en service.”

(Fabian Oettl, Chef de produit pour machines tournantes)

Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur.
Merci de mettre à jour votre navigateur ou d’utiliser un autre navigateur pour afficher cette page correctement.
×