Analyse des décharges partielles sur les machines tournantes

Les décharges partielles (DP) se produisent dans le système d'isolation du stator des machines en rotation, où la contrainte locale exercée par le champ électrique est supérieure à l'intensité électrique locale. En comparaison avec les autres tests diélectriques, le caractère de différentiation des mesures de décharges partielles permet d'identifier les points de fragilité localisés de l'isolation. 

Les mesures de décharges partielles basées sur les normes IEC 60034-27 peuvent être réalisées sur des moteurs et des générateurs, soit "en ligne" pendant leur fonctionnement normal, soit "hors ligne" en alimentant chaque enroulement successivement pendant l'arrêt de la machine.

En règle générale, plusieurs sources de décharges partielles différentes sont présentes et actives en même temps au sein de l'isolation de l'enroulement de stator. Le secret de la réussite des mesures de décharges partielles au sein des enroulements de stator consiste à séparer les sources de décharges partielles parallèles actives, et à faire la distinction entre les décharges partielles dangereuses, les décharges partielles normales et le bruit extérieur, qui est inévitablement présent dans les environnements industriels. 

Cela est facilité par le recours à des mesures de décharges partielles synchrones et multi-canaux. Ces mesures séparent les sources de décharges partielles internes les unes des autres, et des signaux de bruit.  Les sources de décharges partielles sont évaluées individuellement au sein de l'enroulement de stator. 

Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur.
Merci de mettre à jour votre navigateur ou d’utiliser un autre navigateur pour afficher cette page correctement.
×