SAS-Communication-Testing with StationScout

Comment réduire le temps passé à la mise en service d’un SAS

03 décembre 2018

Les systèmes d’automatismes de poste (SAS) avec protection, automatisation et commande (PAC) sont devenus de plus en plus complexes. Traditionnellement, lors de la mise en service et de la maintenance, l’accent a été mis sur les tests du système de protection et de ses paramètres. D’autre part, il est au moins aussi important de tester la communication et le bon fonctionnement de tous les signaux transmis aux systèmes SCADA (Supervisory Control and Data Acquisition). Mais en raison de la complexité croissante, les tests du système d’automatisation et de communication prennent encore plus de temps que les tests de la protection.

La solution est une nouvelle approche qui peut être utilisée dans toutes les phases du cycle de vie du SAS. En utilisant les capacités du processus d’ingénierie CEI 61850 et les données disponibles dans les fichiers de description de configuration de poste (SCD), il est possible d’introduire de nouvelles méthodes plus efficaces pour les tests de réception en usine (FAT) et les tests de réception sur site (SAT). Cet article décrit les différentes phases du cycle de vie des SAS modernes et présente la réalisation technique d’une solution complète et facile à utiliser.

Plus d'information

  • TESTS D’AUTOMATISATION ET DE COMMANDE 675 Ko (SCADA, Supervisory Control and Data Acquisition, tests de réception sur site, SAT, réception en usine, FAT, CEI 61850, Modèle de données, CILO, LGOS, Cycle de vie, GOOSE, IED, ZeroLine, Sampled Values, StationScout,
Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur.
Merci de mettre à jour votre navigateur ou d’utiliser un autre navigateur pour afficher cette page correctement.
×