Test de chute de tension par pôle sur les machines tournantes

Les contraintes mécaniques dans les enroulements rotoriques provoquent des défauts entre spires (court-circuits), pouvant conduire à un déséquilibre magnétique dans les générateurs et moteurs. Il en résulte une augmentation de la vibration de l’arbre et, par conséquent, un accroissement des contraintes sur les roulements pouvant conduire à leur endommagement. Similaire à l’analyse de la réponse au balayage en fréquence (SFRA), le test de chute de tension par pôle est réalisé sur chaque enroulement polaire lorsque la machine est à l’arrêt.

Un courant alternatif est injecté dans les bagues collectrices des enroulements polaires. En mesurant la chute de tension de chaque pôle entre les connecteurs des enroulements polaires, l’impédance peut être déterminée. Une comparaison des résultats de mesure de chaque pôle, ou une comparaison avec des mesures antérieures permet d’identifier les éventuels défauts entre spires dans les enroulements polaires.
 

Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur.
Merci de mettre à jour votre navigateur ou d’utiliser un autre navigateur pour afficher cette page correctement.
×